Guide des droits et des démarches administratives

Peut-on se faire rembourser son billet d'avion si on rate ou annule son vol ?
Question-réponse

Vous ne pouvez pas être remboursé de votre billet si vous avez raté votre vol.

Par exemple :

  • vous avez été obligé d'annuler votre voyage en avion (raisons médicales, professionnelles...)

  • ou vous avez raté le décollage à cause d'un retard dans les transports

  • ou vous n'aviez pas les bons documents de voyage (passeport...) et que vous n'avez pas pu embarquer.

À savoir

les conditions générales de vente du billet peuvent prévoir son remboursement si vous annulez votre voyage.

Toutefois, vous pouvez obtenir le remboursement des taxes et redevances incluses dans le prix du billet.

Il s'agit :

  • de la taxe d'aéroport (signalée par les lettres QW sur votre billet)

  • et de la redevance passager (signalée par les lettres QX sur votre billet).

Les autres taxes (surcharge carburant et sûreté, solidarité...) ne sont pas remboursables.

Envoyez votre demande de remboursement avec la copie du billet non utilisé par courrier recommandé avec avis de réception au vendeur du billet d'avion (compagnie aérienne ou agence de voyages).

Réclamer le remboursement de la taxe d'aéroport et de la redevance passager Direction de l'information légale et administrative (Dila) - Premier ministre

Cette demande peut parfois être réalisable en ligne. Vérifiez cette information sur le site internet du vendeur du billet.

Le remboursement peut se faire :

  • par virement (prévoir alors un relevé d'identité bancaire),

  • par chèque

  • ou en créditant votre carte bancaire.

Le vendeur peut vous facturer des frais de remboursement d'un montant maximal de 20 % du montant si la demande est faite par courrier.

Par contre, aucun frais n'est dû si la demande est déposée en ligne.

Le remboursement doit être fait dans les 30 jours francs à partir de la date de réception de la demande.

Voir aussi

Pour en savoir plus

Modifié le 30/09/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr