Guide des droits et des démarches administratives

Prime de transition énergétique "MaPrimeRénov"
Fiche pratique

Prime étendue à tous les ménages - 04.09.2020

Le gouvernement annonce dans un communiqué du 3 septembre 2020 que le dispositif Ma Prime Rénov' sera étendu à l'ensemble des ménages à partir du 1er janvier 2021.

Les informations contenues sur cette page restent d'actualité et seront modifiées à cette date.

La prime de transition énergétique appelée MaPrimeRénov' peut être attribuée à tout propriétaire pour financer les travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique de sa résidence principale. Cette prime est soumise à des conditions de ressources. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue garant de l'environnement (RGE). La demande de prime doit être déposée avant le démarrage des travaux, sauf exception. Cette prime se cumule avec d'autres aides.

MaPrimeRénov' permet de financer des travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique dans votre logement.

Cette prime s'adresse à tout propriétaire qui occupe son logement. Elle est calculée en fonction de 2 éléments :

  • les revenus de l'ensemble des personnes qui occupent le logement

  • et les économies d'énergie permises par les travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique.

Pour réaliser vos travaux et/ou dépenses de rénovation, vous devez faire appel à une entreprise reconnue garant de l'environnement (RGE).

Pour pouvoir bénéficier de la prime, vous devez remplir des conditions liées à votre situation, logement, travaux et/ou dépenses.

À savoir
si vous ne remplissez pas ces conditions, vous pouvez faire une demande de crédit d'impôt pour la transition écologique (CITE) sous réserve de remplir les conditions exigées pour cette aide.

Vous pouvez bénéficier de la prime si vous être propriétaire du logement que vous occupez.

Vos revenus ainsi que ceux de l'ensemble des personnes qui occupent le logement sont pris en compte. Ces revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond de ressources classé en 2 catégories :

  • Ménage en situation de précarité énergétique (ménage aux ressources modestes)

  • Ménage en situation de très grande précarité énergétique (ménage aux ressources très modestes)

Cette distinction permet de déterminer les barèmes de la prime.

Plafonds de ressources en fonction de la composition du foyer et de sa situation géographique

Composition du foyer

Ménage en situation de très grande précarité énergétique (ménage aux ressources très modestes)

Ménage en situation de précarité énergétique (ménage aux ressources modestes)

Île-de-France

Autres régions

Île-de-France

Autres régions

1 personne

20 593 €

14 879 €

25 068 €

19 074 €

2 personnes

30 225 €

21 760 €

36 792 €

27 896 €

3 personnes

36 297 €

26 170 €

44 188 €

33 547 €

4 personnes

42 381 €

30 572 €

51 597 €

39 192 €

5 personnes

48 488 €

34 993 €

59 026 €

44 860 €

Par personne supplémentaire

+ 6 096 €

+ 4 412 €

+ 7 422 €

+5 651 €

Les revenus retenus sont les revenus fiscaux de référence (RFR) de l'année n-1 (soit 2019 pour les demandes faites en 2020).

Les travaux et/ou dépenses de rénovation doivent concerner votre résidence principale (maison individuelle ou appartement). Votre résidence principale doit avoir été construite depuis au moins 2 ans. Elle doit être située en France métropolitaine ou dans les départements d'outre-mer (Dom).

La liste des travaux et dépenses diffèrent selon qu'ils sont réalisés en France métropolitaine ou dans les Dom.

Pour vous aider dans votre choix de travaux et/ou dépenses, vous pouvez gratuitement faire appel à un conseiller spécialisé en rénovation énergétique.

Faire.gouv.fr (travaux de rénovation énergétique)

Site internet

Les travaux et dépenses concernés par la prime sont les suivants :

  • Chaudière à très haute performance énergétique, à l'exception de celle utilisant le fioul comme source d'énergie

  • Chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses

  • Chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses

  • Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire indépendant fonctionnant au bois ou autres biomasses (poêle ou cuisinière à granulés, poêle ou cuisinière à bûches, foyer fermé, insert)

  • Équipement de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique

  • Équipement de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique

  • Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

  • Équipement de raccordement ou droit et frais de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid

  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

  • Pompe à chaleur air/eau

  • Pompe à chaleur dédiée à la production d'eau chaude sanitaire

  • Dépose d'une cuve à fioul

  • Système de ventilation mécanique contrôlée double flux autoréglables ou hygroréglables

  • Audit énergétique

  • Isolation thermique des parois vitrées

  • Isolation des murs en façade ou pignon (isolation des murs par l'extérieur ou par l'intérieur)

  • Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles

  • Isolation des toitures terrasses

Ces travaux et dépenses doivent respecter des règles techniques.

La prime peut servir à financer 1 ou plusieurs de ces travaux et/ou dépenses.

Les travaux et dépenses concernés par la prime sont les suivants :

  • Chaudière à très haute performance énergétique, à l'exception de celle utilisant le fioul comme source d'énergie

  • Chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses

  • Chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses

  • Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire indépendant fonctionnant au bois ou autres biomasses (poêle ou cuisinière à granulés, poêle ou cuisinière à bûches, foyer fermé, insert)

  • Équipement de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique

  • Équipement de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique

  • Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

  • Équipement de raccordement ou droit et frais de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid

  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

  • Pompe à chaleur air/eau

  • Pompe à chaleur dédiée à la production d'eau chaude sanitaire

  • Dépose d'une cuve à fioul

  • Système de ventilation mécanique contrôlée double flux autoréglables ou hygroréglables

  • Audit énergétique

  • Isolation thermique des parois vitrées

  • Isolation des murs en façade ou pignon (isolation des murs par l'extérieur ou par l'intérieur)

  • Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles

  • Isolation des toitures terrasses

  • Équipement ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires

Ces travaux et dépenses doivent respecter des règles techniques.

La prime peut servir à financer 1 ou plusieurs de ces travaux et/ou dépenses.

Vos travaux doivent commencer impérativement après avoir déposé votre demande de prime. Toutefois, l'Anah peut, à titre exceptionnel, accorder une prime lorsque votre demande n'a pu être déposée qu'après le commencement des travaux. C'est le cas si vous avez par exemple subi des dommages causés par une catastrophe naturelle (ouragan, tempête...).

Vous devez faire votre demande de prime directement en ligne.

Site internet : https://maprimerenov.gouv.fr
Agence nationale de l'habitat (Anah)

Vous devez créer un compte sur votre espace personnel pour effectuer cette demande.

Pour réaliser vos travaux de rénovation, vous devez faire appel à une entreprise RGE.

Site internet : https://www.faire.fr/trouvez-un-professionnel
Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe)

Le montant de la prime est plafonné à 20 000 € par logement, sur une période de 5 ans, à partir de la 1re date d'engagement à réaliser vos travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique.

Le montant de la prime est défini forfaitairement par travaux éligibles et/ou type de dépenses selon que vos ressources et celles de l'ensemble de votre foyer sont considérées comme très modestes ou modestes. Pour le savoir, il convient de consulter les conditions d'attribution liées au demandeur.

Pour chaque travaux et type de dépenses, le montant des travaux éligibles au versement de la prime est également plafonné (colonne de droite du tableau).

Montants de la prime forfaitaire

Travaux et type dépenses

Ressources très modestes

Ressources modestes

Plafond de dépense éligible toutes taxes comprises (TTC)

Chaudière à très haute performance énergétique, à l'exception de celle utilisant le fioul comme source d'énergie

1 200 €

800 €

4 000 €

Chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses

10 000 €

8 000 €

18 000 €

Chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses

8 000 €

6 500 €

16 000 €

Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire indépendant fonctionnant au bois ou autres biomasses

- Poêle à granulés, cuisinières à granulés : 3 000 €

- Poêle à bûches, cuisinières à bûches : 2 500 €

- Foyer fermé, insert : 2 000 €

- Poêle à granulés, cuisinière à granulés : 2 500 €

- Poêle à bûches, cuisinière à bûches : 2 000 €

- Foyer fermé, insert : 1 200 €

- Poêle à granulés, cuisinière à granulés : 5 000 €

- Poêle à bûches, cuisinière à bûches : 4 000 €

- Foyer fermé, insert : 4 000 €

Équipement de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique

8 000 €

6 500 €

16 000 €

Équipement de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique

4 000 €

3 000 €

7 000 €

Équipement de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

2 500 €

2 000 €

4 000 €

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

10 000 €

8 000 €

18 000 €

Pompe à chaleur air/eau

4 000 €

3 000 €

12 000 €

Pompe à chaleur dédiée à la production d'eau chaude sanitaire

1 200 €

800 €

3 500 €

Équipement de raccordement, ou droits et frais de raccordement, à un réseau de chaleur ou de froid

1 200 €

800 €

1 800 €

Dépose d'une cuve à fioul

1 200 €

800 €

1 250 €

Système de ventilation mécanique contrôlée double flux autoréglables ou hygroréglables

4 000 €

3 000 €

6 000 €

Audit énergétique

500 €

400 €

800 €

Isolation thermique des parois vitrées

100 € par équipement

80 € par équipement

1 000 € par équipement

Isolation des murs en façade ou pignon (isolation des murs par l'extérieur ou par l'intérieur)

- Isolation des murs par l'extérieur : 75 € par m² et jusqu'à 100 m²

- Isolation des murs par l'intérieur : 25 € par m²

- Isolation des murs par l'extérieur : 60 € par m² et jusqu'à 100 m²

- Isolation des murs par l'intérieur : 20 € par m²

- Isolation des murs par l'extérieur : 150 € par m²

- Isolation des murs par l'intérieur : 70 € par m²

Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles

25 € par m²

20 € par m²

75 € par m²

Isolation des toitures terrasses

100 € par m²

75 € par m²

180 € par m²

Équipement ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires

25 € par m²

20 € par m²

200 € par m²

Vous pouvez vous aider d'un simulateur pour avoir une estimation du montant de la prime :

Accéder au service "Prime de transition énergétique "MaPrimeRénov""
Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe)

La prime est cumulable notamment avec :

Vous pouvez utiliser un simulateur pour connaître et estimer le montant des aides financières dont vous pouvez bénéficier pour rénover votre logement :

Accéder au service "Prime de transition énergétique "MaPrimeRénov""
Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe)

Dès la fin des travaux, vous devez transmettre la facture de l'entreprise RGE et les pièces justificatives demandées (relevé d'identité bancaire...) pour demander le paiement de la prime. Pour cela, vous devez scanner ces documents à partir de votre espace personnel du site MaPrimeRénov'.

Site internet : https://maprimerenov.gouv.fr
Agence nationale de l'habitat (Anah)

La prime est versée en 1 fois dans les 4 mois maximum, par virement bancaire. Vous recevez une notification par messagerie électronique vous confirmant le versement de la prime sur votre compte bancaire.

L'Anah peut réaliser ou faire réaliser tout contrôle pour vérifier :

  • l'achèvement des travaux et prestations financés

  • et la conformité des travaux réalisés par rapport à votre projet ayant fait l'objet de la demande de prime.

En cas de non-conformité, tout ou partie des sommes perçues devra être reversée.

Où s'adresser ?

Pour en savoir plus

Modifié le 24/07/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr